Culture

Formalités pour un voyage aux USA : Ce n’est pas la fin du monde !

Après de longues semaines de réflexion, vous avez enfin réussi à choisir votre prochaine destination de vacances : les USA ! Destination très prisée par des milliers de touristes, les États-Unis d’Amérique regorgent en effet de lieux et attractions touristiques qui garantissent un inoubliable séjour. Cependant, avant de pouvoir entrer dans ce pays, il est primordial de réaliser au préalable plusieurs démarches et formalités. Grâce aux informations ci-dessous, vous pourrez aisément réaliser les formalités qui vous permettront d’entrer sur le territoire américain.

Les documents nécessaires pour un voyage aux USA

Pour pouvoir entrer et circuler librement sur le sol américain durant un voyage touristique, vous devez disposer des documents ci-après :

  • Le passeport ;
  • L’ESTA (autorisation de voyage électronique) ;
  • Le visa.

Le passeport

Dans le cadre d’un voyage d’affaires ou d’un séjour touristique aux USA d’une durée de 90 jours au plus, les ressortissants français ainsi que ceux de plusieurs autres pays européens (comme la Suisse ou la Belgique par exemple) n’ont plus besoin de présenter un visa. Ils doivent toutefois disposer d’un passeport individuel (à lecture biométrique) ou d’un passeport valide. Le passeport en question doit avoir été émis et validé bien avant le 26 octobre 2005. Dans le cas contraire, vous devez alors effectuer les démarches nécessaires pour obtenir un Visa ou un nouveau passeport. Notons également que le passeport que vous avez en votre possession devra être valide tout au long de votre séjour. Il n’est toutefois pas obligatoire qu’il le demeure 6 mois après votre voyage.

Par ailleurs, si vous avez en votre possession un passeport à lecture optique dont la délivrance a été réalisée entre le 26 octobre 2005 et le 30 mars 2006, alors la possibilité vous est offerte de l’échanger sans aucun frais à la préfecture de police. Vous pourrez ainsi obtenir un passeport électronique. Soulignons en outre que si vous prévoyez effectuer votre voyage aux USA en compagnie de vos enfants, ces derniers devront eux aussi disposer de leur propre passeport, peu importe leur âge. Cette règle est également valable pour les bébés. Depuis le 1er mars 2011, les agents administratifs en mission ainsi que les personnes qui se sont rendues dans des pays comme le Soudan, le Yémen, l’Irak, la Syrie, la Somalie ou le Liban ne bénéficient plus de l’exemption de Visa. Avant de pouvoir se rendre aux USA, les personnes concernées devront donc effectuer une demande de Visa auprès des autorités consulaires et diplomatiques américaines.

L’ESTA

Avant toute entrée sur le territoire américain pour un séjour touristique, il est également indispensable d’obtenir l’autorisation ESTA (Electronic System for Travel Authorization). Il est question ici d’un formulaire que doit obligatoirement remplir en ligne toute personne qui souhaite effectuer un séjour aux USA. Ledit formulaire devra être validé avant votre départ. Pour avoir l’assurance d’obtenir cette autorisation, il est conseillé d’effectuer au plus tôt les démarches nécessaires. Même si la réponse à une demande d’ESTA est généralement immédiate, l’idéal est d’effectuer cette demande au moins 72 heures avant le départ. Au nombre des informations qu’il faudra fournir dans le formulaire durant la demande de l’ESTA, on pourra citer :

  • L’état civil ;
  • La date et le numéro de validité du passeport ;
  • Votre point de contact ainsi que votre adresse dans le pays ;
  • Le nom de la personne à contacter lorsqu’une urgence survient ;
  • Les indications relatives à votre carte de crédit ;
  • Huit points qui portent sur la sécurité (condamnations, maladies…).

Il faut préciser ici que l’ESTA est une autorisation qui est demandée à tous les touristes qui souhaitent se rendre sur le sol américain pour un séjour dont la durée n’excède pas 90 jours. Une fois qu’elle est obtenue, cette autorisation devra être imprimée et gardée à portée de main pour tout voyage en avion.

Si vous ne respectez pas cette consigne, les chances que vous ne puissiez entrer sur le territoire américain sont alors très grandes. Le formulaire est par ailleurs valide jusqu’à la date d’expiration de votre passeport ou durant deux ans. Pour un voyage en famille, gardez à l’esprit que tous les membres de ladite famille (même s’ils sont mineurs) doivent disposer de cette autorisation. À chaque demande d’ESTA, il faut en outre prévoir une taxe de 14 dollars. La taxe en question doit être réglée par carte bancaire et elle est appliquée depuis le mois de septembre 2010.

Le Visa

Les personnes qui souhaitent effectuer un séjour de plus de 90 jours aux USA ont le choix entre différents types de visas.

En fonction de l’activité que vous menez (emploi, stage ou étude) et de votre position (sportif professionnel ou journaliste), vous êtes dans l’obligation de vous soumettre à plusieurs procédures afin d’obtenir le Visa qui vous est le plus adapté. Pour pouvoir obtenir un Visa, vous devez d’abord prendre un rendez-vous avec l’un des officiers américains du Consulat des USA.

Depuis le mois de juillet 2012, toutes les personnes qui souhaitent effectuer un voyage aux États-Unis doivent obligatoirement remplir un formulaire DS-160 et payer les frais requis avant ledit rendez-vous. Notons par ailleurs que le Visa qui est délivré a une durée de validité de 10 ans. Le Visa étudiant n’est en outre pas utile si vous prévoyez suivre des cours d’une durée qui n’excède pas 18 heures par semaine au cours de votre séjour. Les enfants âgés de moins de 14 ans ainsi que les séniors d’au moins 80 ans peuvent quant à eux faire parvenir par courrier leur demande de visa aux autorités américaines. Ils n’auront également pas à prendre de rendez-vous.

Différents autres documents

Pour pouvoir fouler le sol américain et y passer des vacances inédites, vous êtes dans l’obligation de compléter votre dossier avec un billet de croisière ou un billet d’avion aller-retour. Cela vous permettra de justifier votre prochaine sortie du territoire américain, car les touristes n’ont droit qu’à un séjour dont la durée n’excède pas 90 jours. Une fois sur place, vous n’avez pas la possibilité de prolonger votre séjour ou même de procéder au changement de votre statut. Vous ne pourrez également pas étudier ou prendre un emploi durant un séjour touristique. Les autorités américaines exigent par ailleurs que les voyageurs aient une preuve de solvabilité en leur possession. Il pourra par exemple s’agir d’une carte de crédit ou d’un chèque de voyage.

Les règles ayant un lien avec le moyen de transport utilisé

En fonction de vos envies, vous pouvez vous rendre aux USA par avion, bateau ou à bord d’une voiture. Selon le moyen de transport pour lequel vous optez, il faudra respecter diverses règles dont les détails se trouvent ci-dessous.

Se rendre aux USA par avion ou bateau

Lorsque vous vous rendez aux USA via un bateau ou par avion, vous devez avoir sur vous une preuve de votre future sortie du territoire. Pour ce faire, vous devez par exemple présenter un billet qui indique votre date de retour.

Voyager à bord d’une voiture

Si vous vous rendez aux USA par voie terrestre, alors vous devez respecter certaines règles. Dans le cas où vous quittez le Canada ou le Mexique pour vous rendre dans ce pays, vous devez penser à vous acquitter de la taxe de 6 dollars à la frontière. Cette taxe ne peut être payée qu’en espèces. Il faudra également présenter un passeport valable, une preuve de solvabilité ainsi que votre billet de retour pour la France. Vous devez par ailleurs compléter sur place un formulaire vert I94W grâce auquel vous pourrez aisément entrer sur le territoire américain. Le permis français est en outre suffisant si vous tenez à conduire une voiture pour entrer dans ce pays.

Pour prévenir tous risques, il est nécessaire de souscrire une assurance, car les dommages et les intérêts peuvent en cas d’accident atteindre des sommes astronomiques dans ce pays. Même si une seule assurance est obligatoire (Loss Damage Waiver) des assurances complémentaires vous sont également proposées. Bien qu’elles soient en général assez onéreuses, il est préférable de ne pas faire l’impasse sur elles. Au nombre des assurances complémentaires, on peut citer :

  • Liability Insurance Waiver (LIS) qui vous offre une couverture adéquate lorsque vous créez des dommages sur des véhicules qui ne vous appartiennent pas ;
  • Personal Accident Insurance (PAI) qui couvre aussi bien les passagers que le conducteur.

Que pouvez-vous emporter dans vos valises ?

Outre les voyageurs chez lesquels elle suscite de nombreuses interrogations, la question des bagages préoccupe également les autorités américaines qui font pour cela preuve d’une grande vigilance. Pour une adéquate préparation de vos bagages, nous vous proposons un récapitulatif des consignes à respecter afin d’éviter tout désagrément durant les contrôles par la douane à l’aéroport.

Les bagages à main

Ce sac ou cette valise doit avoir au maximum une largeur de 45 cm, une longueur de 56 cm ainsi qu’une hauteur de 25 cm. Si vous le souhaitez, vous pouvez vous munir d’accessoires tels qu’un sac à main, un ordinateur portable ou encore un sac dans lequel seront insérés des objets de valeur, des objets fragiles ou encore un appareil photo. Pour garantir la sécurité de vos biens, ces bagages peuvent être fermés en cabine. Tous les objets qui peuvent servir d’arme ou être potentiellement dangereux devront être placés dans les bagages en soute.

Les gels, les produits liquides, les aérosols ou les crèmes ne doivent pas, quant à eux, excéder chacun le volume de 100 ml. Vous devez aussi penser à les ranger dans un sac plastique carré de 20 cm x 20 cm. Les articles que vous vous êtes procurés en « duty free » ne font en revanche pas l’objet de restriction. Dans le cas où vous devez voyager avec vos médicaments qui se trouvent sous la forme liquide, il faudra prendre le soin de garder votre ordonnance médicale. Si vous voyagez en outre avec un nourrisson, vous pourrez emporter avec vous des aliments pour bébé. L’on peut toutefois vous demander de les gouter durant les contrôles.

Les bagages en soute

Les valises qui devront être mises en soute doivent avoir un poids maximal de 23 kg et une taille de 157/158 cm.

Si vous ne respectez pas ces indications et que vos bagages sont plus grands que prévu, vous devrez alors payer des frais supplémentaires. Pour pouvoir identifier facilement vos bagages, faites-y figurer des informations telles que :

  • Vos coordonnées téléphoniques ;
  • Votre adresse mail ;
  • Votre nom ;
  • Votre adresse permanente ;
  • Votre destination.

Privilégiez par ailleurs les cadenas qui sont certifiés TSA pour la sécurisation de vos effets. Outre le fait qu’ils assurent la sécurité de vos effets personnels, ces cadenas peuvent aussi au besoin être facilement ouverts et refermés par les agents de douane. Il faut noter ici que toute autre forme de verrouillage est fortement déconseillée. Il existe divers autres objets tels que les bouteilles de gaz ou les briquets qui sont interdits en soute.

Pour disposer de plus d’informations sur les articles ou objets avec lesquels vous n’êtes pas en mesure de voyager, adressez-vous simplement à votre compagnie aérienne. Certains produits alimentaires tels que les fruits, les fromages au lait cru ou encore les légumes ne sont pas autorisés à entrer sur le territoire américain. Si vous tenez à faire des provisions, alors préférez les produits sous vide et les conserves. En ce qui concerne l’alcool, vous ne pouvez emporter qu’un litre d’alcool ou de vin si vous avez 21 ans ou plus. Pour le tabac, vous ne pouvez également excéder 2 kg ou 50 cigares ou encore 200 cigarettes.

 

Quelques conseils et informations utiles

Dès que vous serez dans l’avion en partance pour les USA, l’on vous distribuera une fiche pour la douane. Cette fiche devra être remplie entièrement et avec le plus grand soin. Évitez le plus possible les ratures. Dans certains cas, ce document peut vous être remis au moment de l’enregistrement. Pour que les contrôles s’effectuent rapidement et au mieux, prenez aussi le soin de mettre dans des endroits facilement accessibles votre passeport, votre carte d’embarquement ainsi que l’adresse et le nom de votre résidence de destination. Vous devez avant la dernière ligne droite passer par ailleurs par la police des frontières afin de réaliser diverses formalités. Il s’agira de :

  • La vérification du passeport ;
  • La récupération du formulaire d’exemption de Visa ;
  • La prise d’une photo de vous sans lunettes dans certains cas ;
  • La prise de vos empreintes digitales.
  • La réalisation d’un bref entretien sur la durée et la raison de votre voyage aux USA.

Une fois toutes ces procédures effectuées, vous pourrez alors récupérer vos bagages et procéder à la remise de la déclaration y afférente. Pour éviter tout incident fâcheux, veillez à tout moment à respecter les policiers et la hiérarchie de la douane. Durant la réalisation de toutes les procédures évoquées plus haut, il faut noter qu’aucun contact physique n’est permis.

Voilà ! Vous disposez enfin de toutes les informations qu’il vous faut pour vous rendre en toute quiétude aux USA pour vos vacances. Pour un séjour agréable, pensez à prendre quelques cours d’anglais avant votre départ. Vous pourrez ainsi demander plus aisément certaines informations aux passants lorsque vous avez du mal à retrouver votre chemin. Pensez aussi à emporter avec vous un GPS ainsi que le chargeur de votre téléphone. Vous pourrez ainsi joindre plus facilement vos proches une fois que vous serez sur le territoire américain.

Montre plus

Julie

La fin du monde arrive pour bientôt, et j'en suis convaincue ! Préparez-vous !

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Close