CultureFin du monde

Einstein et les abeilles : Serait-ce la fin du monde ?

La fin du monde est un sujet qui préoccupe beaucoup de personnes. La plupart des habitants de la terre sont d’accord sur le point que ce monde connaitra une fin un jour. Mais, comment ? C’est ça la question qui fait couler beaucoup d’encres. Pour les savants par exemple, cette apocalypse viendra à la suite d’un certain nombre de catastrophes. C’est certainement dans cette logique que s’inscrivait Einstein quand il affirme : « Si l’abeille disparaissait de la surface du globe, l’homme n’aurait plus que quatre années à vivre. » Que comprendre de cette citation attribuée au plus grand physicien du XXe siècle ? Retrouvez ci-dessous la réponse à cette question.

Bon à savoir sur Einstein et les abeilles

Quand on considère le prestige d’Albert Einstein, il est tout à fait normal d’accorder du crédit à cette citation. Mais, comment prouver la scientificité de cette citation selon laquelle la disparition des abeilles provoquerait la fin du monde ? C’est justement ce qui a poussé des chercheurs à remettre en cause l’authenticité de cette déclaration attribuée à Einstein. Dans leurs démarches, ils ont fouillé un recueil de citations du savant, mais n’ont trouvé aucune source de cette déclaration.

Par conséquent, Einstein n’a jamais dit ou écrit cette phrase.

Il est physicien et est doué dans plusieurs autres domaines.

Cependant, on ne sait pas grande chose en ce qui concerne son intérêt sur l’entomologie et l’écologie. C’est sur cette base que certains refusent de considérer le message véhiculé par cette citation. Mais, la grande culture collective d’Einstein oblige à accorder une part de vérité à cette phrase, même si la citation pose certains problèmes. C’est pour cette raison que Wikipédia la classe dans la catégorie « citation apocryphe ».

La disparition des abeilles pourrait provoquer la famine

La disparition des abeilles serait une catastrophe pour le monde entier. En effet, elle entrainerait une nette réduction de la production agricole. Par conséquent, les prix de l’alimentation connaitront une montée spectaculaire. Ainsi, on assistera à une crise alimentaire mondiale qui pourrait avoir pour conséquence directe la famine.

 

 

Les abeilles et l’environnement

Les abeilles sont des insectes pollinisateurs qui jouent un rôle important dans la préservation de la biodiversité. En effet, elles transportent le pollen d’une fleur sur le pistil d’une autre pour favoriser la fécondation. Ainsi, elles contribuent largement à la reproduction des espèces végétales.

Cette activité de pollinisation est capitale pour l’agriculture. Selon une récente étude, environ 40 % de la production mondiale de nourriture repose sur l’activité des pollinisateurs. De plus, la valeur du service de ces insectes est estimée à plus de 10 % de la production agricole mondiale. Ces chiffres permettent de comprendre la portée de ce que Einstein aurait dit. En effet, si les abeilles n’existent plus, l’écologie en recevra un gros coup. D’ailleurs, il en sera de même pour l’agriculture. On assistera notamment à de grandes difficultés de reproduction au niveau de la majorité des cultures. Il s’agit entre autres des :
  • fruits ;
  • légumes ;
  • protéagineux ;
  • oléagineux ;
  • etc.

Quelques réalités en France…

D’après un sondage réalisé en France, les pastèques et cucurbitacées par exemple dépendent majoritairement (90 %) de l’activité de pollinisation des insectes. Ce taux est d’environ 70 % pour ce qui est de la culture des cerises, pommes et concombres. Au niveau de la culture des fraises et des aubergines, la dépendance est moins forte (25 %), mais non négligeable. Avec ces indices, vous pouvez mieux comprendre la phrase d’Einstein sur les abeilles.

Les abeilles, moins qu’hier, plus que demain…

La disparition des abeilles dont Einstein aurait parlé se voit de plus en plus. En effet, par l’activité de l’homme, un nombre considérable d’abeilles est menacé d’extinction. En Europe et en Amérique du Nord par exemple, les colonies d’abeilles sont de plus en plus inexistantes. Elles sont détruites pour la plupart par l’utilisation des pesticides ou de certains types de champignons. Il existe même un virus qui permet de détruire une ruche en peu de temps. Or, cette disparition n’est pas sans conséquence sur la vie humaine. Elle pourrait en effet augmenter le taux de mortalité chez les adultes comme chez les enfants.

C’est ce que reconnaissent les chercheurs de l’Université de Reading dans une publication de la revue « Nature ». Selon eux, la sécurité alimentaire dans le monde est en danger, et il faut agir en urgence pour en finir avec le déclin des pollinisateurs en général et des abeilles en particulier.

En attendant que les scientifiques s’accordent sur l’origine de cette citation attribuée à Einstein, retenez que les abeilles jouent un grand rôle sur la biodiversité. Leur disparition peut entrainer la fin du monde.

Montre plus

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close