la-fin-du-monde.fr

Suivez la fin du monde en direct

World War Z – futur bide ?

Bientôt au cinémaMorts-vivantsNewsPosté par le 5/12/13 • Classé dans Bientôt au cinéma,Morts-vivants,News

World War Z   futur bide ?Un peu plus d’un mois avant sa sortie (le 3 juillet en France), World War Z, le prochain film de Brad Pitt accumule les bad-buzzs. Bien malin qui pourrait prédire le succès ou l’échec d’un film, néanmoins un certain nombre de nuages semblent planer sur l’adaptation cinématographique du livre éponyme de Max Brooks.
La question éternelle de la fidélité au roman est déjà évacuée. Dès la 1re bande-annonce, tout lecteur du roman pouvait se rendre compte que le film ne suivrait pas les traces d’un employé des Nations-Unies chargé de collecter les témoignages des personnes ayant joué un rôle clé dans la guerre mondiale contre les zombies, mais suivrait le schéma beaucoup plus classique d’un héros chargé de sauver le monde. Max Brooks lui-même vient de le confirmer lors d’une interview, le film ne gardera du livre que le titre, et ce, pour la modique somme d’un million de dollars. Pas sûr que cette trahison pèse beaucoup sur la carrière internationale du film, mais cela peut être plus mal vécu aux USA ou le livre fut un gros best-seller lors de sa sortie en 2006. Le poids des réseaux sociaux étant de plus en plus important lors des sorties de blockbusters, cette infidélité risque de peser dans la balance. Si de nombreux aficionados laissent libre cours à leur déception, le buzz pourrait être franchement négatif.

World War Z   futur bide ?

L’affiche – Max Brooks – La couverture du dernier Vanity Fair

Et s’il y a bien quelque chose dont World War Z peut se passer, c’est d’un mauvais lancement, car lorsque l’on pose objectivement les arguments du pour et du contre, le film apparaît clairement comme un pari risqué. C’est tout l’esprit d’un article tout récemment paru dans le magazine américain Vanity Fair et titré « le gros pari de Brad« . Un pari estimé par les journalistes de VF a environ 400 millions de dollars (marketing compris), ce qui exige du film des performances peut-être un peu élevé pour un film de zombies (avez déjà essayé d’emmener une fille voir un film de zombies ?), fut-il interprété par une des icônes les plus hot d’Hollywood. L’article rappelle le box-office des plus gros succès du genre morts-vivants (« Hotel Transylvania » – 347 millions (et on est très loin d’un ‘vrai’ film de zombies),  « Resident Evil: Afterlife«   – 296 millions et « Warm Bodies » – 117 millions) ainsi que les résultats des derniers films de Pitt, dont le dernier hit remonte a 2009 avec  « Inglorious Basterds » (321 millions de recettes mondiales) et dont les seuls films a avoir dépassés les 400 millions de recettes mondiales sont « Mr. and Mrs. Smith » (478 millions) et « Ocean’s Eleven » (450 millions).
Vanity Fair rappelle également la production chaotique du film et le manque d’expérience de son réalisateur, Mark Foster (Quantum of solace), mais nuance en expliquant que d’autres films ont vécus la même aventure et se sont révélés de fabuleux money-makers (Men in black 3 récemment ou Waterworld a son époque).
Le parcours idéal pour World War Z serait de suivre l’exemple de I’m legend, le film postapocalyptique avec Will Smith, sauf que le film était particulièrement  décevant du point de vue artistique.

En + :

Marqué: , , , , , ,

Laisser un commentaire

IMPORTANT: la modération des commentaires est active et peut différer votre commentaire. Il n'y a aucun besoin de re-poster votre commentaire.