la-fin-du-monde.fr

Suivez la fin du monde en direct

Une secte chilienne sacrifie un bébé pour empêcher la fin du monde prévue le 21 décembre 2012

NewsRevue de Net / PressePosté par le 5/01/13 • Classé dans News,Revue de Net / Presse

Une secte chilienne sacrifie un bébé pour empêcher la fin du monde prévue le 21 décembre 2012ATTENTION, cet article contient des détails choquants !

La police chilienne vient de révéler un fait divers particulièrement sordide, une secte située dans la région de Valparaiso à procéder à une cérémonie rituelle en novembre 2012. Destinée à éviter la fin du monde « prévue » le 21 décembre dernier, la cérémonie incluait le sacrifice d’un nouveau-né.

La police d’investigation (PDI) a déjà arrêté quatre personnes et recherche les autres membres de la secte. Le leader de la secte et père du bébé est toujours en fuite, il est soupçonné d’être en cavale au Pérou.

Un représentant de la police, Miguel Ampuero, a déclaré lors d’une interview qu’aucun des détenus actuels – y compris la mère de l’enfant âgée de 25 ans, Natalia Jequier – n’avait montré des remords pour ce qui s’est passé, croyant que le bébé était l’ « Antéchrist » et que son sacrifice avait « sauvé le monde ».

Une secte chilienne sacrifie un bébé pour empêcher la fin du monde prévue le 21 décembre 2012

Un papa, une maman – Ramon Gustavo Castillo Gaete et Natalia Jequier

«Le bébé était nu« , a déclaré Ampuero. « Ils l’ont bâillonné avec du ruban adhésif pour l’empêcher de crier. Puis ils l’ont placé sur une planche. Après avoir appelé sur les esprits, ils l’ont jetée vivant dans le feu. »

La secte, composée d’une douzaine de membres recrutaient, d’après photo, grâce aux réseaux sociaux. Son leader, Ramon Gustavo Castillo Gaete, qui se faisait appelé  » Antares de la Luz » se prétendait être l’incarnation physique de Dieu.

Les membres de la secte, créée en 2008, consommaient régulièrement de l’ ayahuasca  » un breuvage à base de lianes consommé traditionnellement par les chamanes des tribus indiennes d’Amazonie, utilisé pour sa capacité curative associée aux croyances et pratiques locales. » (Wikipédia)

Une secte chilienne sacrifie un bébé pour empêcher la fin du monde prévue le 21 décembre 2012

La police chilienne à la recherche d’indice sur les lieux du sacrifice

En mars dernier, Natalia Jequier a réalisé qu’elle était enceinte, mais Castillo lui a demandé de ne pas avorter. Afin de cacher la grossesse à sa famille, Natalia Jequier a loué une maison dans les Andes tout en racontant sa famille, qu’elle se déplaçait à travers l’Amérique latine. Elle a été admise le 21 novembre à la Reñaca Clinic, où elle a donné naissance à son enfant.

« [Castillo] a organisé une tombe avec Pablo, où il a reçu l’ordre de tuer l’enfant que Natalie attendait [et que Castillo déclarait être l'Antéchrist] et qu’ainsi cela en serait fini avec le mal qu’elle portait en elle … Nous avons appelé le bébé «Freak» (monstre), à déclaré David Pastén un des membres de la secte lors de son témoignage. Deux jours plus tard, le 23 novembre, le bébé a été porté dans une cabane en pisé contenant un bucher sur lequel le nourrisson a été placé.

« Tout le monde savait que mon enfant devait être tué par Castillo et que cela devrait être ainsi« , a déclaréNatalia  Jequier. « C’était Dieu. »

Le groupe a continué de prendre de l’ayahuasca jusqu’à la date prévue de la fin du monde le 21 décembre. Lorsque la journée se passa et que rien n’est arrivé, le groupe s’est séparé, et Castillo a quitté le pays pour le Pérou.

L’enquête sur cette affaire a commencé il ya environ trois mois lorsque la PDI à eu connaissance d’un dossier de naissance d’un enfant à Viña del Mar le 21 novembre, enfant qui n’avait jamais été par la suite enregistré dans le registre d’état civil. L’enquête de police se poursuit. La police chilienne travaille avec Interpol et la police péruvienne pour attraper Castillo. Le chef de la secte serait actuellement à Cuzco, au Pérou, où il aurait formé un nouveau culte avec des femmes chiliennes.

Sources :

Marqué: , , , , ,

2 commentaires

  1. Esprit religieux et ayahuesca, un mélange détonnant digne des mayas et de leurs sacrifices solaires. Je pense tout de suite au film Apocalyto de Mel Gibson, reconstituon historique passionnante. En contrepoint des idées de fin du Monde, voici un article qui défend l’idée que la Fin du Monde n’existe pas en tant que telle, mais que « des fins des mondes » ont existé et existeront de tout temps. Je vous laisse juge: http://leonbellevalle.blog.lemonde.fr/2013/05/10/la-chute-de-constantinople-na-jamais-vraiment-eu-lieu/

  2. @Léon
    Merci pour cet article, en effet passionnant.

Laisser un commentaire

IMPORTANT: la modération des commentaires est active et peut différer votre commentaire. Il n'y a aucun besoin de re-poster votre commentaire.