la-fin-du-monde.fr

Suivez la fin du monde en direct

Armageddon, la bière la plus forte du monde

NewsRevue de Net / PressePosté par le 10/30/12 • Classé dans News,Revue de Net / Presse

Armageddon, la bière la plus forte du mondeSi vous avez déjà fait une recherche un peu poussée sur internet à propos de « la fin du monde » vous êtes déjà surement tombé sur une page parlant de la bière éponyme, brassée par la firme canadienne Unibroue, vous la trouverez assez facilement en France.

Mais rien ne vous à jamais préparé pour « Armageddon » la bombe atomique lancée récemment par les Écossais de Brewmeister. Bière la plus forte du monde (Guiness book officielle), elle tire à … 65% !

Son fabricant recommande de la consommer comme un vieux whisky :

« Malgré ses 65%, cette bière a beaucoup de saveur – maltée, houblonnée, légèrement sucré et encore beaucoup de levure dans la bière. Attention tout de même, la sentir est probablement suffisant pour vous faire dépassez la limite! « 

Pour la petite histoire, Armageddon a volé le titre à « Sink the Bismarck » qui titrait à 41 %.

Armageddon, la bière la plus forte du monde

Lewis Shand de Brewmeister et une bouteille d'Armageddon

Wikipédia nous rappelle de son côté qu’« Armageddon (« colline de Megiddo »), un petit mont en Galilée dans la région nord de l’État d’Israël, terme biblique mentionné dans le Nouveau Testament, est un lieu symbolique du combat final entre le Bien et le Mal.

En 609 av. J.-C., le roi Josias du royaume du sud, royaume de Juda, est défait et tué sur la colline fortifiée de Megiddo (Har Megiddo) par le pharaon Nékao II. Cette défaite, alors que le Dieu des défenseurs de Mégiddo était censé les protéger, est ressentie comme une catastrophe traumatisante, et c’est en son souvenir que le terme Armageddon est ensuite employé pour qualifier une destruction catastrophique. »

En + :

 

Marqué: , ,

Laisser un commentaire

IMPORTANT: la modération des commentaires est active et peut différer votre commentaire. Il n'y a aucun besoin de re-poster votre commentaire.