la-fin-du-monde.fr

Suivez la fin du monde en direct

Pas besoin de météorites ou d’aliens pour la fin du monde, une grève des routiers suffirait

NewsRevue de Net / PressePosté par le 9/20/12 • Classé dans News,Revue de Net / Presse

Pas besoin de météorites ou daliens pour la fin du monde, une grève des routiers suffiraitQuand on pense fin du monde on imagine toujours des scénarios catastrophe spectaculaires à la façon Hollywood : Raz de marée, volcans, pluies de météorites voire invasion d’extra-terrestres. Pas besoin d’événements aussi dramatiques pour organiser, certes localement, une situation assez apocalyptique.

Prenez les grandes villes des pays industrialisés, elles possèdent toutes un talon d’Achille redoutable, leur autonomie alimentaire. C’est quoi ça, et bien tout simplement cela correspond aux réserves de nourriture stockées sur place. En cas de blocage complet, une grande agglomération dispose de 3 à 7 jours de réserves alimentaires ! Pour faire simple, au bout de trois jours, vous ne pouvez plus compter que sur votre propre stock de nourriture pour manger. Et tout citadin sait pertinemment qu’en général, les buffets urbains sont désespérément pauvres en ressources de base.

Imaginer Paris, par exemple, dont les routes sont bloquées par des routiers ou des agriculteurs en colères (air connu), au bout de trois jours votre fidèle Leader Price est à peu près vide de toute denrée alimentaire, même chose pour le boucher du coin et pas vraiment mieux pour l’épicerie fine de la place de l’Opéra. Sachant que se nourrir constitue un besoin placé tout en haut de la pyramide de Maslow, que se passe-t-il ?

La question peut donc rapidement devenir : A quoi être vous prêt pour nourrir votre famille ?Pas besoin de météorites ou daliens pour la fin du monde, une grève des routiers suffirait

Je n’insiste pas sur l’aspect rapidement malsain que pourrait générer  une telle situation.

Les sceptiques me diront qu’une grève capable de bloquer toute une ville, ce n’est pas demain la veille. Et ils ont raison… pour la grève. Mais si les événements récents nous ont appris quelque chose, c’est bien le risque croissant des « cygnes noirs« . Également appelés HILPS pour « High Impact, Low Probality events » (événements à fort impact, mais faible probabilité), ces événements, certes rares, sont capables de provoquer des réactions en chaine catastrophiques dans nos sociétés où l’économie atteint des niveaux d’interconnexion et d’interdépendance toujours plus grands. Le cygne noir, c’est le grain de sable qui vient bloquer toute la machine.

Pour résumer le problème de l’autonomie alimentaire des grandes agglomérations, les « preppers » américains utilisent la phrase-choc : « 9 repas nous séparent du chaos »

En + :

Tout sauf des villes qui ne peuvent pas manger !

Nourrir Paris

Marqué: , , , , ,

4 commentaires

  1. Bien. L’auteur de ce blog a donc des pensées et peut être même des actions « survivalistes » (je n’aime pas trop le terme).

    Mais qu’en est il de ses lecteurs ? J’imagine qu’une part non négligeable doit être dans la mouvance ou la prise de conscience, non ? Un sondage, un sondage !

    Bravo pour al longévité et la qualité de ce blog.

  2. @Ptiniko
    Je suis campagnard, donc survivaliste de fait, j’avoue que je ne sais pas très bien comment je me situerais si j’habitais encore en ville…
    En tous cas, merci pour les compliments sur le blog…
    Pour le sondage, je ne suis pas très chaud (même si c’est très 2.0), mais les commentaires sur ce sujet sont les bienvenus ici !

  3. bonjour à tous!
    mon mari est routier (en national),donc vous pourrez toujours manger sur paris (en tout cas lui ne fait jamais grève,trop chère!) ;) maintenant qui dit grève des routiers dit obligatoirement blocage des raffineries…là ça le fait moins.

  4. Hello,

    Les approvisionnements routiers, mais aussi en énergies (électricité, gaz…) et en eau, sont le talon d’Achille des villes. En cas de rupture, c’est le chaos rapide assuré, la plupart des citadins ne produisant pas leurs propres ressources.

    100% d’accord avec Ethanol, dont je vous conseille une chronique littéraire sur ce sujet ici :

    http://www.la-fin-du-monde.fr/2011/03/vicilisation-%E2%80%93-la-chute-%E2%80%93-chris-antone/

Laisser un commentaire

IMPORTANT: la modération des commentaires est active et peut différer votre commentaire. Il n'y a aucun besoin de re-poster votre commentaire.