la-fin-du-monde.fr

Suivez la fin du monde en direct

Fin du monde du 21 mai 2011 : les retombées

Revue de Net / PressePosté par le 6/23/11 • Classé dans Revue de Net / Presse

Fin du monde du 21 mai 2011 : les retombéesAvec un mois de recul, les retombées de l’annonce ratée de la fin du monde le 21 mai 2011 par le prédicateur américain Harold Camping, commencent à se dessiner. Certains parleront sans doute de darwinisme social, mais les craintes exprimées par la MIVILUDES dans son dernier rapport annuel semblent potentiellement légitimées.

Tout d’abord ce fait divers survenu le 19 mars 2011, mais révélé courant mai ; une mère de famille californienne, Lyn Benedetto, a essayé d’égorger ses deux filles de 11 et 14 ans avec un cutter avant de retourner l’arme contre elle. Heureusement, le propriétaire de la maison qu’elle avait choisi pour commettre cet acte et qu’elle croyait inoccupée a pu prévenir les secours à temps, les trois personnes sont hors de danger. La mère à bien sur était placée en détention.

Elle a déclaré à la police qu’elle avait souhaité mettre sa famille à l’abri des souffrances liées aux catastrophes prévues le 21 mai.

Fin du monde du 21 mai 2011 : les retombées

Lyn Benedetto - Nastya Zachinova

En Russie, Nastya Zachinova a eu moins de chance. La jeune fille de 14 ans était terrorisée par les prédictions d’Harold Camping. Selon le l’enquête du tabloïd LifeNews, plusieurs extraits de son journal intime expriment ses peurs de l’apocalypse. « Les baleines s’échouent volontairement, les oiseaux meurent – c’est le début de la fin. Seuls les Justes iront au paradis, les autres resterons ur Terre et finirons dans de terribles souffrances. Je ne veux pas mourir comme les autres, c’est pour cela que je meurs aujourd’hui »

Nastya Zachinova s’est pendue le 21 mai en rentrant de l’école.

Interrogé par des journalistes sur le cas de  Lyn Benedetto et sur sa responsabilité, Harold Camping a déclaré

« Je n’ai aucune responsabilité. Je ne peux assumer la vie de quiconque. Je ne fais qu’enseigner la Bible. Je n’enseigne pas ce que je crois, comme si j’en étais l’auteur.  J’enseigne tout simplement ce que dit la Bible. Et je n’ai pas de supériorité spirituelle sur quiconque.

Je n’ai jamais, jamais, dit à personne que je suis infaillible. Mais Dieu et ses preuves sont infaillibles, parce qu’ils viennent directement de la Bible … Mais ce que je veux dire, c’est que je ne suis pas infaillible. »


Mais ces faits divers tragiques ne sont pas les seuls signes de la pression qui s’accentue méchamment autour d’Harold Camping. Lors de son émission de radio qui donne la parole aux auditeurs, l’évangéliste a dû faire face à un certain nombre d’appels hostiles, voire carrément injurieux. Le site ChristianPost retranscrit ainsi quelques échanges assez vifs :

« Dans mon cas, je ne sais pas ce que cela signifie de rester fidèle parce que je suis vraiment déçu, je faisais partie de ces 200 millions de personnes, qui priais pour que ce jour arrive, non seulement pour partir enfin et être avec Notre Père, mais aussi pour voir enfin le jour du Jugement comme il est dit dans le bon livre. »

«Vous êtes vraiment pathétique, J’ai perdu tout mon argent à cause de vous. Je mettais tout mon argent et mes espoirs sur vous», «Vous comprenez ? Je voudrais pouvoir vous voir face à face, et vous claquer. Monsieur Camping, vous avez dit beaucoup de (juron). J’ai perdu tout mon argent à cause de vous, espèce de (juron) ».

Des associations d’athéistes s’en prennent également au pasteur. L’association des athéistes de Seattle en particulier demande une modification de loi qui permettrait d’auditer les comptes des groupes religieux.  Selon le ChristianPost :

Des documents financiers de réseau de radio ont été rendus publics et ils indiquent que FamilyRadio.org  a reçu 80 millions de dollars en cotisations entre 2005 et 2009. Mais il est encore impossible de savoir combien d’argent est parti dans les campagnes d’affichages  » apocalyptique ». Camping a dit ne pas connaître le coût des campagnes et qu’il ne voyait pas la nécessité de rembourser les contributions, en insistant sur le fait que l’argent avait été donné afin de  répandre l’Évangile. Un employé de longue date de FamilyRadio.org , Matt Tüter, qui officie en tant que gestionnaire des projets internationaux, estime que près de 100 millions de dollars ont été dépensés dans ces campagnes et déclare que la plupart de l’argent provenait de la vente de biens. Le ChristianPost n’est pas en mesure de confirmer ces faits.

Néanmoins, Seidensticker (Seattle Atheists) maintien, « Il doit y avoir des conséquences. Ce réseau de radio ne peut pas rester en bonne santé financière alors qu’ils ont amené beaucoup de leurs auditeurs à se trouver démunis ou désemparé – c’est mal. Il devrait y avoir un moyen pour les personnes touchées par cette prédiction de se retourner contre  FamilyRadio afin qu’ils puissent trouver une compensation.
Répondant aux personnes qui protestent contre l’appel du groupe pour une enquête, arguant d’une atteinte au Premier Amendement (sur la liberté d’expression), Sam Mulvey des athées de Seattle répond « qu’Il y a certaines limites à la parole.
« Vous ne pouvez pas inciter à l’émeute, on ne peut pas crier au feu dans un théâtre bondé. Comment ne pas assimiler ce que Harold Camping a fait à crier au feu dans un théâtre bondé, cela me dépasse. Il a incité des milliers de personnes à dépenser tout ce qu’ils avaient gagné et à ruiner de leur vie. « 

Dernière victime collatérale, Saduki Mwambene, un habitant du Malawi a été condamné à six mois de prison avec sursis pour diffusion de faux documents qui menacent la paix et la sécurité des citoyens. L’homme avait distribué dans la rue des tracts publiés par FamilyRadio.

Marqué: , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

IMPORTANT: la modération des commentaires est active et peut différer votre commentaire. Il n'y a aucun besoin de re-poster votre commentaire.