la-fin-du-monde.fr

Suivez la fin du monde en direct

Vicilisation – Interview de l’auteur : Chris Antone

LivresPosté par le 3/27/11 • Classé dans Livres

Vicilisation – Interview de lauteur : Chris AntonePour compléter la présentation de son 1er roman, nous avons posé quelques questions à Chris Antone, l’auteur de Vicilisation :

  • Qu’est-ce qui vous a amené à choisir comme thème de ce premier roman la fin du monde ?

La fin du monde est un thème assez récurrent au cinéma ou dans la littérature. Mais trop souvent nous assistons à une fin titanesque avec des effets spéciaux hollywoodiens, ou à une apocalypse sans lendemain. Personnellement je trouve cela assez frustrant : Quels sont les enseignements ? Que devient l’humanité ? Comment poursuivre la vie ? Dans Vicilisation, je voulais aller au-delà de la simple description spectaculaire du chaos. Ainsi le récit des aventures des survivants se déroule sur les quatre années qui suivent « La Chute ». Ce qui m’intéressait c’était d’imaginer comment des gens, que parfois tout oppose, pouvaient s’organiser pour survivre, se défendre et envisager l’avenir.

 

Vicilisation – Interview de lauteur : Chris Antone

Chris Antone

  • Pourquoi avoir choisi comme cause de l’effondrement de la société une crise économique (plutôt qu’une guerre atomique, une météorite ou une épidémie de zombie par exemple) ?

La crise économique causant un effondrement systémique est, à mon sens, une hypothèse beaucoup plus crédible qu’une invasion de zombies ! Plus sérieusement, je pense que notre modèle de société montre de plus en plus ses limites. À moyen terme, si l’apocalypse devait avoir lieu, elle ne serait sans doute pas causée par des évènements extérieurs à l’humanité, mais par notre incapacité à la limite. Il suffit d’écouter les infos pour comprendre que nous créons tous les jours de nouvelles raisons de nous tirer une balle dans le pied. Des états en quasi faillites, des milliards d’euros engloutis dans le tonneau des danaïdes des dettes souveraines, et des gens qui ont de plus en plus de mal à trouver leur place, à s’en sortir et à être heureux, tout simplement. Alors je pense que le scénario « crise économique » de Vicilisation est plausible et parle à chacun de nous. Et si le livre, malgré ses imperfections de jeunesse, fait un tel « buzz » depuis sa sortie, ce n’est pas pour rien ! Beaucoup de lecteurs trouvent que le roman n’est pas « si futuriste que ça » et qu’il permet de se poser des questions en vivant un scénario catastrophe aux côtés de Jacques, le héros du roman.

  • Quelles sont les œuvres (films, livres…) sur la fin du monde qui vous ont marquées ou inspirées ?

Mes inspirations sont diverses à l’image des thèmes abordés dans Vicilisation. Si je devais citer les principales sources, je commencerais par René Barjavel, un père inspirateur. Dans la catégorie anticipation « post apocalyptique » j’aime aussi Cormac Mac Carthy avec « La Route », et Arto Paasilinna avec « Cantique de l’apocalypse joyeuse ». Côté film « Je suis une légende » est assez marquant.

 

Vicilisation – Interview de lauteur : Chris Antone

René Barjavel et "Ravages" - Cormac Mac Carthy "La Route" - Arto Paasilinna "Le Cantique de l’apocalypse joyeuse"

  • Comme on est très impatient de lire la suite de Vicilisation, pouvez-vous nous en parler un peu ?

Juste un peu alors ! Dans ce second volet, Jacques le jeune architecte et ses amis doivent faire face à de nouveaux dangers alors que la Vicilisation se développe dans les vallées. Son intuition initiale rallie un nombre grandissant de villages, hameaux, fortifications qui rejoignent le mouvement. Mais la refondation se heurte soudainement à des groupes hostiles de mieux en mieux organisés et coordonnés. Deux années ont été nécessaires pour écrire le premier opus, je devrais pouvoir tenir les délais pour la suite ! Rendez-vous en décembre 2012…

Attention, Vicilisation est publié en auto-édition chez lulu.com, vous ne trouverez pas le livre dans les circuits de distributions habituels, mais uniquement sur le site de l’éditeur !

En + :

 

Marqué: , , , , , , , , ,

1 commentaire

  1. Je viens de finir le bouquin. C’est comme ce qui se passe actuellement à Londres: des émeutes et l’effondrement financier et social. Prophétique !

Laisser un commentaire

IMPORTANT: la modération des commentaires est active et peut différer votre commentaire. Il n'y a aucun besoin de re-poster votre commentaire.