la-fin-du-monde.fr

Suivez la fin du monde en direct

Le tueur de l’Arizona était obsédé par le 21 décembre 2012

Revue de Net / PressePosté par le 2/10/11 • Classé dans Revue de Net / Presse

Le tueur de lArizona était obsédé par le 21 décembre 2012L’enquête de personnalité qui a suivi la tentative de meurtre de la congressiste Gabrielle Giffords en Arizona le 8 janvier dernier à Tucson révèle des traits troublants de la personnalité du tireur présumé (il a décidé de plaider non coupable). Jared Lee Loughner était un fervent partisan de nombreuses thèses conspirationnistes et semblait s’intéresser de près au 21 décembre 2012.

D’après Caitie Parker, une de ses anciennes camarades de lycée, il était : « curieusement obsédé par la prophétie de 2012, par l’idée que les Mayas avaient prédit que le monde prendrait fin en 2012. »

Jared Lee Loughner était également un membre actif du forum AboveTopSecret (sous le pseudo d’erad3) ou il lança de nombreux topics sur les formats de dates infinis, les lancements de navettes « vides » par la NASA ou les truquages du rover martien toujours par la NASA.

Le tueur de lArizona était obsédé par le 21 décembre 2012

Jared Lee Loughner

Le tueur de l’Arizona n’est pas le 1er fait divers à être ‘rattrapé’ par le 21 décembre,   en octobre 2009 dans l’affaire du « balloon boy« , le père était également apparu comme un adepte fervent, les fonds récoltés par l’histoire devant servir à la construction d’un bunker.  Et beaucoup plus récemment, un couple de Français (doomsday couple) expatriés en Afrique du Sud a défrayé la chronique locale en abattant un officier de police avant d’être eux-mêmes tués par la police. Selon certains témoignages, ils semblaient être eux aussi des survivalistes se préparant à l’apocalypse.

Ce phénomène pourrait jeter un certain trouble parmi les bloggers spécialisés « 2012″.

En + :

Photo Ho New / Reuters

Marqué: , , , ,

Laisser un commentaire

IMPORTANT: la modération des commentaires est active et peut différer votre commentaire. Il n'y a aucun besoin de re-poster votre commentaire.