la-fin-du-monde.fr

Suivez la fin du monde en direct

Chasse à l’homme autour d’une secte apocalyptique en Australie

Revue de Net / PressePosté par le 5/30/10 • Classé dans Revue de Net / Presse

Chasse à l’homme autour d’une secte apocalyptique en AustralieLa police et la justice australienne sont à la recherche depuis plusieurs jours de Leo Rocco, le leader d’une secte Évangéliste apocalyptique appelée « Agape Ministère de Dieu ».  90 policiers ont investi et fouillé de fond en comble 12 propriétés appartenant à la secte, découvrant des containers remplis d’armes, de munitions et d’explosifs. C’est la plainte de parents et de grands-parents, inquiets pour leurs enfants et petits-enfants qui ont, apparemment, déclenché l’action de la justice.

En effet, comme souvent dans ce genre de sectes, les enfants sont en première ligne, comme en témoignent les déclarations de Lesley Baligod, dont le fils est l’un des fondateurs de la secte. Celle-ci déclare qu’elle a contacté les services sociaux il y a deux mois, car elle était préoccupée par la sécurité de ses deux petits-enfants. Elle a également déclaré « J’ai aussi des préoccupations sur les intentions des membres de la secte vis-à-vis de mes petits-enfants et du fait qu’ils vivent avec une personne indésirable». Selon Lesley Baligod, ses deux petits-enfants, des filles âgées de six et huit ans, avaient été promis en mariage à des hommes d’âge murs. Les services sociaux ont toutefois déclaré qu’ils n’avaient trouvé aucun élément permettant de dire que des enfants étaient en danger.

Chasse à l’homme autour d’une secte apocalyptique en Australie 

La police australienne en train de fouiller un container contenant des munitions. Crédit photo : Tom Lee

Un ancien membre, “John” a déclaré à “The advertiser” que les adeptes subissaient des lavages de cerveau, qu’ils étaient persuadés que la fin du monde arriverait le 21 décembre 2012 et que le gouvernement projetait d’implanter des puces dans le cerveau de l’ensemble de la population.

Chasse à l’homme autour d’une secte apocalyptique en Australie 

Le leader Leo Rocco, 54 ans, également appelé « Frère Rock »

Toujours selon « John », « Frère Rock » prêchait qu’il n’y avait « pas de Jésus, pas de Dieu, pas de saints ni d’anges, Il y a le Seigneur et Frère Rock qui est l’homme oint de Dieu ». Leo Rocco, 54 ans, possède un casier judiciaire pour avoir dirigé un bordel dans les années 80. D’anciens membres de la secte pensent que les détournements d’argents issus des dons pourraient se chiffrer en millions de dollars, les membres devant reverser 10% de leurs revenus.

La police a inculpé quatre personnes après les raids et est toujours à la recherche de plusieurs personnes, dont le leader de la secte. Les recherches s’orientent maintenant vers les Îles Fidji et Vuanatu où la secte projetait de s’installer sur une ile déserte pour survivre à la fin du monde.

Sources :

Marqué: , , , , , ,

Laisser un commentaire

IMPORTANT: la modération des commentaires est active et peut différer votre commentaire. Il n'y a aucun besoin de re-poster votre commentaire.