la-fin-du-monde.fr

Suivez la fin du monde en direct

Les « Preppers », les nouveaux survivalistes américains.

Revue de Net / PressePosté par le 3/11/10 • Classé dans Revue de Net / Presse

Les « Preppers », les nouveaux survivalistes américains.La récession et la menace constante d’attaques terroristes ont donné une nouvelle vie à l’instinct de survie.

Paul Harris, à New York

The Observer, dimanche 14 Février 2010

Tess Pennington, 33 ans, est la mère de trois enfants et vit dans la banlieue tentaculaire de Houston, au Texas. Elle ne prend pas à la légère la sécurité de son existence de banlieusarde.

Comme de plus en plus de ses concitoyens américains, Pennington a appris à cultiver sa propre nourriture, stocke des rations d’urgence à son domicile et prend des cours sur le traitement des maladies avec des herbes médicinales.

«Je me sens plus forte et plus sûr. Je prends personnellement la responsabilité de la sécurité de ma famille et de moi-même»,  déclare Pennington. « Nous avons décidé d’être préparés. Il ya toutes sortes de catastrophes qui peuvent arriver, naturelles ou causées par l’Homme».

Pennington est une « Prepper », un mouvement social grimpant, qui a été surnommé Survivalisme Light. Les Preppers pensent qu’il vaut mieux prévenir que guérir et que la préparation aux catastrophes – que ce soit un ouragan ou la fin de la civilisation – a du sens.

À la différence des survivalistes des années 1990, les preppers viennent de tous horizons et vivent partout en Amérique. Ils sont tout aussi susceptibles de vivre dans une banlieue ou un loft en ville comme dans un ranch perdu dans les montagnes. Les réseaux preppers, qui ont surgi partout à travers le pays au cours de ces dernières années, fournissent des conseils sur la façon de préparer des réserves de nourriture, comment faire pousser des légumes dans votre jardin, comment chasser et comment vous défendre. There are prepping books, online shops, radio shows, countless blogs, prepping courses and prepping conferences. Il y a des livres preppers, des boutiques en ligne, des émissions de radio, d’innombrables blogs, cours ou conférences.

Lire la suite de l’article sur le site du Guardian/Observer

Marqué: , , ,

1 commentaire

  1. a tous les septiques sur les preppers, une preuve une seule : quelle gouvernement au monde ne dispose pas de bunkers(voir de ville souterraine) creusé par des tuneuliers depuis les années 1970 pour les usa ,les suisses abrit obligatoire dans les maisons,la france base militaire soutéraine et d autre .ILES SAVENT,EUX ILES SONT PRET chutttttttt le choc serra global et soudain

Laisser un commentaire

IMPORTANT: la modération des commentaires est active et peut différer votre commentaire. Il n'y a aucun besoin de re-poster votre commentaire.