la-fin-du-monde.fr

Suivez la fin du monde en direct

Minneapolis University of Zombies

Morts-vivantsRevue de Net / PressePosté par le 3/20/09 • Classé dans Morts-vivants,Revue de Net / Presse

Article original paru chez MNDaily.com sous le titre « Hold onto your brains, it’s zombie time »

Écrit par Keith Hovis (traduit et présenté ici avec son aimable autorisation)

Sur les 115 nouveaux groupes d’étudiants créés cette année scolaire, un seul se préoccupe de planifier l’Apocalypse.
L’Association du Minnesota pour les amateurs de Zombie, (Minnesota Association for Zombie Enthusiasts) ou MAZE, est un collectif d’étudiants présent sur le campus, qui non seulement sont passionnés par les zombies, mais travaillent aussi à créer un  » Plan Zombie Apocalypse « , avec une carte des itinéraires d’évacuation et des conseils de survie si l’université du Minnesota devait être envahie.  « C’est un groupe intéressant “, déclare Andrew Graham, président de MAZE et étudiant en première année de design graphique. « À la différence de la plupart des groupes d’étudiants. »

Pour ceux qui ne sont pas familiers avec le sujet, les zombies sont le plus communément connus sous le nom de « Morts vivants  », et ont souvent été décrits dans la culture « pop », par le biais de films, de jeux vidéo ou de livres comme celui de Max Brooks « The Zombie Survival Guide. ”Le livre de Brook est une parodie des guides de survie et a servi à jeter les bases pour la création du groupe, nous déclare Tanner Gruba, également membre de MAZE et étudiant en première année. Graham raconte que lors de l’élaboration des plans d’évacuation, les idées les plus ancrées dans la culture zombie ainsi que le sens commun pousse toujours à s’échapper vers les étages supérieurs du bâtiment tout en détruisant les escaliers derrière vous.Minneapolis University of Zombies

Gruba ajouté que le groupe utilise également une échelle pour classer les invasions de zombies, le niveau « Un » définit une attaque de moins de 11 zombies, le niveau « quatre » définissant une agression au niveau mondial. Le groupe souhaite également identifier les zones potentielles de problèmes au cours d’une attaque comme le pont de Washington Avenue où une congestion pourrait s’avérer fatale, déclare Gruba. « Une préparation globale est fondamentale, déclare Gruba. « Il n’ya pas d’endroit sûr « .
Jusqu’à présent, les réunions du groupe ont réuni en moyenne une douzaine de personnes et ont principalement consisté en nuit du film zombie, mais Graham prévoit de réaliser un site web pour le groupe et d’organiser d’autres événements comme un zombie crawl ». Graham a déclaré que son intérêt pour les zombies a commencé il y a un an lorsqu’il était au lycée, ajoutant qu’une partie de son attirance provenait de ses craintes de ce qui se passerait si les zombies étaient réels.
En tant que fan des films à succès « 28 Days / Weeks Later », Graham dit qu’il est plus intéressé par les zombies biologiques, tels que ceux décrits dans ces films, il ajoute que l’élément biologique renforce la crédibilité de la possibilité des zombies.

Il a décidé de former le groupe MAZE au cours de la semaine d’intégration durant laquelle il a été intrigué par la facilité de créer un groupe d’étudiants. Quand Graham à commencé à chercher d’autres personnes pour MAZE qui étaient intéressés par les zombies, il n’a pas à eu à regarder plus loin que son colocataire à l’Université, Daniel Dicken étudiant en première année a signé le tout de suite. « Quel garçon de notre génération n’aime pas les zombies ? » Déclare Dickens. Lorsque les deux premiers membres se mirent en quête de trouver les trois personnes nécessaires pour former un groupe d’étudiants officiel, ils trouvèrent de nombreuses personnes au sein de leur propre résidence, Middlebrook.
En conséquence, tant Graham que Dicken déclarent que MAZE à contribué à faciliter leur transition vers l’université, en les aidant à rencontrer des étudiants ayant des centres d’intérêts communs. »Nous avons réussi plus que ça », déclare  Dicken et les autres membres, « c’est un vrai groupe qui s’est constitué  »
Comme la majorité des membres du groupe sont des étudiants en première ou en seconde année ainsi que des résidents de Middlebrook, Graham annonce qu’il aimerait que le groupe s’étende au-delà de Middlebrook et pour que davantage de gens puissent s’y joindre.  «Nous sommes un groupe décontracté « , dit Gruba, « Vous n’avez pas besoin d’être immergé dans la culture zombies ».

En moyenne, de 100 à 125 nouveaux groupes d’étudiants sont formés chaque année sur le campus, déclare Megan Sweet, sous-directeur des activités étudiantes. Cette année, alors que 115 nouveaux groupes d’étudiants se sont créés, 124 ont disparu. Sweet dit qu’entre les nouveaux groupes qui arrivent et ceux qui disparaissent, la moyenne est généralement d’environ 700 groupes d’étudiants chaque année.
Quant à MAZE, le groupe est déterminé à devenir plus actif car il anticipe déjà sa deuxième année. « La création était facile », a déclaré Graham. «Le plus difficile maintenant c’est de gérer. »

Pour aller plus loin sur le sujet(sic) : Un article avec une vision plus décalée du sujet, lisez également les commentaires avec la réaction du fondateur de MAZE

Minneapolis University of Zombies

Marqué: , , , ,

Laisser un commentaire

IMPORTANT: la modération des commentaires est active et peut différer votre commentaire. Il n'y a aucun besoin de re-poster votre commentaire.