la-fin-du-monde.fr

Suivez la fin du monde en direct

Les derniers jours de la Terre – Last Days on Earth

A la UneCatastrophe EcologiqueHolocauste nucléairePosté par le 3/28/09 • Classé dans A la Une,Catastrophe Ecologique,Holocauste nucléaire,Météorites,TV & Web séries,Virus

ABC 20/20 édition spéciale : Last Days on Earth – Aout 2006

Les derniers jours de la Terre   Last Days on Earth

Il ne s’agit pas ici réellement d’un documentaire, mais de l’édition DVD d’une émission de télévision. Le show en question s’appelle 20/20, diffusé sur le network américain ABC depuis 1978, il constitue le concurrent du fameux 60 minutes de CBS. Il est présenté par Elisabeth Vargas

Last Days on Earth nous propose d’explorer les 7 menaces les plus sérieuses pour notre civilisation, les sept raisons les plus susceptibles de provoquer la fin du monde.

  • N°7 Rayon Gamma et trou noirs

Dans les années 60, la NASA lança un satellite pour surveiller les émissions de rayons gamma qui seraient émises par des tests nucléaires soviétiques. Ils se sont alors rendu compte que de tels rayons provenaient de façon massive et continue du cosmos. Les émissions de rayons gamma sont issues d’explosions d’étoiles. Lors de leur « mort » les étoiles provoquent des phénomènes libérant des quantités d’énergie les plus importantes jamais mesurées dans l’univers depuis le big bang.

Vous voyez tout d’un coup un deuxième soleil dans le ciel, pas de panique il s’agit d’un rayonnement gamma massif. En fait si, vous pouvez paniquer, la haute atmosphère terrestre est en train de disparaître arrêtant de protéger la terre des effets négatifs des rayons UV. Bilan : 99 % de la vie sur terre aura disparu dans moins d’un mois.

Les trous noirs proviennent également de la mort d’étoiles, mais sont eux provoqués par leur effondrement. Quand une étoile meurt, elle se ramasse sur elle-même et devient extrêmement dense, attirant tout vers elle. Découvert dans les années 70, on croyait les trous noirs statiques jusqu’en 2000 ou l’on a découvert des trous noirs baladeurs… La bonne nouvelle, nous serons prévenus relativement tôt de leur arrivée (environ un siècle), la mauvaise nous ne pourrons rien faire, par exemple, face à des marées de plusieurs kilomètres de hauteur.

Les derniers jours de la Terre   Last Days on Earth

  • N°6 Intelligence artificielle

Les processeurs informatiques doublant leurs capacités de calculs tous les deux ans à peu près, la possibilité de voir une machine atteindre la puissance d’un cerveau humain, n’est théoriquement qu’une question de temps. Mais ce qui inquiète Hugo de Garis, directeur de l’Institut international pour l’Intelligence Artificielle, ce n’est pas une machine aussi puissante qu’un être humain ou même 10 fois plus puissante, mais une machine un milliard de fois plus puissante… Cette partie est traitée assez rapidement

Les derniers jours de la Terre   Last Days on Earth

  • N° 5 Supervolcans

Jamais encore observés, les supervolcans sont pour l’instant une possibilité théorique. C’est la taille gigantesque de ces supers volcans qui les rendent difficiles à détecter dans la nature, cachés dans une vallée ou un canyon.  Certains scientifiques estiment qu’il peut y en avoir jusqu’à 14 autour du globe. Le parc national du Yellowstone est un hot spot pour ce type de phénomène. Un volcan de ce type recouvrerait le Wyoming de cendres en moins d’une demi-heure et les 2/3 des Etats-Unis en moins d’une semaine. Un nuage de cendre recouvrirait l’ensemble de la terre pour plusieurs années provoquant des dégâts considérables, famines…

Les derniers jours de la Terre   Last Days on Earth

  • N°4 Astéroïdes

Un astéroïde se déplace 60 fois plus rapidement qu’une balle de fusil. C’est cette vitesse qui, même pour des objets de petite taille, est capable de provoquer des effets particulièrement dévastateurs. Le 13 avril 2029, un de ces petits monstres va passer si près de la terre qu’il est possible qu’il détériore des satellites, et cela risque d’être encore pire lors de son retour 7 ans plus tard.

Les derniers jours de la Terre   Last Days on Earth

  • N°3 Guerre nucléaire

Depuis la fin de la guerre froide, c’est l’erreur humaine qui constitue aujourd’hui le plus gros risque de déclenchement d’une guerre nucléaire, et comme le rappel une spécialiste des problématiques de désarmement, les 18 000 bombes atomiques existantes pourraient tuer 8 milliards de personnes et nous ne sommes que 6 milliards sur Terre.

Les derniers jours de la Terre   Last Days on Earth

  • N°2 Pandémies

En 1918, la « grippe espagnole » (en réalité, originaire d’Asie) tue entre 40 et 100 millions de personnes, soit plus que les combats de la 1ère guerre mondiale, son taux de mortalité et de 3%. Elle provoque pendant plus d’un an des désorganisations relativement importantes dans de nombreux pays (hôpitaux de campagne construits sous des tentes pour gérer l’afflux de malades…). Certains chercheurs pensent que le virus est passé chez l’humain depuis un oiseau, ce qui relance tout le débat sur la dangerosité potentielle d’un virus H5N1 mutant.

Le film aborde également la menace des armes bactériologique, elles sont beaucoup plus faciles à produire et à déplacer que des armes atomiques. Ce qui fait dire à l’un des participants « Heureusement que Ted Kasinsky (unabomber) était un mathématicien et pas un biologiste.

Les derniers jours de la Terre   Last Days on Earth

  • N°1 Réchauffement climatique

Un des scientifiques (Bill Mcguire de l’Univerisity College de Londres) renvoi le débat sur le réchauffement climatique (existe-t-il et, est-il causé par les hommes) au débat sur le génocide : d’un coté, tout le monde, de l’autre quelques négationnistes.  Al Gore interrogé pas Elisabeth Vargas se livre à une répétition de son film à succès pour rappeler les dangers de ce phénomène. La montée des eaux peut obliger le déplacement de plusieurs centaines de millions de personnes et coupler aux futurs problèmes majeurs liés à l’eau potable le total de morts se chiffrera peut-être en milliards.

Les derniers jours de la Terre   Last Days on Earth

Sept sujets en un peu moins d’une heure et demie, le rythme du show est plutôt tendu. Truffé de (micro) interviews de scientifiques connus comme Neil deGrasse Tyson ou Stephen Hawking le film est également ponctué de nombreuses images de synthèse illustrant plaisamment le propos.

Les derniers jours de la Terre   Last Days on Earth

Marqué: , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

IMPORTANT: la modération des commentaires est active et peut différer votre commentaire. Il n'y a aucun besoin de re-poster votre commentaire.