la-fin-du-monde.fr

Suivez la fin du monde en direct

Apocalypse Jukebox, la fin du monde dans la musique populaire américaine.

LivresPosté par le 3/13/09 • Classé dans Livres

Depuis ses débuts mal documentés jusqu’à son explosion commerciale et son interminable réinterprétation, le rock and roll américain a toujours été marqué par une mentalité de fin du monde. Dans Apocalypse Jukebox, Edward Whitelock et David Janssen explorent ces connexions à travers les différents courants de la musique américaine, mettant en lumière un mélange de paranoïa et d’espoir qui caractérise si bien l’histoire de ce pays. Dès la scène d’ouverture du livre, dans le Sud américain au cours d’une terrifiante pluie de météorites en 1833, le sentiment de malheur est à la fois palpable et incontournable. Il s’agit d’une inquiétude profonde qui couvre de son ombre tous les développements ultérieurs de la musique populaire américaine, et, comme Whitelock et Janssen le soutiennent, une des clés de compréhension et d’explication de l’Amérique elle-même. Whitelock et Janssen examinent la diversité des influences apocalyptique dans la musique enregistrée en Amérique du Nord, en mettant particulièrement l’accent sur un certain nombre d’artistes influents, notamment Bob Dylan, Leonard Cohen, John Coltrane, Devo, REM, Sleater-Kinney, et Green Day. Dans Apocalypse Jukebox, Whitelock et Janssen mettent en avant l’apocalypse comme un élément central et permanent du caractère américain, tout en démontrant que le rock and roll est un véritable reflet de ce caractère.

Apocalypse Jukebox, la fin du monde dans la musique populaire américaine.

Marqué:

Laisser un commentaire

IMPORTANT: la modération des commentaires est active et peut différer votre commentaire. Il n'y a aucun besoin de re-poster votre commentaire.