la-fin-du-monde.fr

Suivez la fin du monde en direct

Le mythe de Nibiru et la Fin du Monde en 2012 (1/6)

A la UneRevue de Net / PressePosté par le 2/28/09 • Classé dans A la Une,Revue de Net / Presse

Le mythe de Nibiru et la Fin du Monde en 2012 (1/6)

Cet article est paru dans le N° de septembre/octobre 2008 de la revue américaine Skeptical Inquirer magazine. Il constitue un témoignage passionnant sur la confrontation entre science et superstition et sur leur impossible dialogue. Il me semble également qu’il sera une introduction parfaite au vaste sujet qu’est la recherche de la 10ème planète. Compte tenu de son importance, il est divisé en six parties.

Sommaire :

  1. Aujourd’hui : Introduction
  2. Les premières questions : les différences entre Nibiru, Planète X, et Eris
  3. Essais pour contenir le sujet
  4. Les Questions deviennent colériques et menaçantes.
  5. Les questions continuent d’arriver
  6. De plus en plus bizarre.

Un astronome essaie de lutter contre la désinformation sur Internet à propos d’une supposée planète tueuse et d’une catastrophe à venir. A la rencontre de la crédulité, de l’analphabétisme scientifique, et du conspirationnisme.

Le mythe de Nibiru et la Fin du Monde en 2012 (1/6)DAVID MORRISON

David Morrison est chercheur à l’Institut d’astrobiologie de la NASA, où, entre autres choses, il répond aux questions du public sur la page du site « Demandez à un Astrobiologiste. » Il est également membre de la commission « Skeptical Inquiry », et auteur de nombreux ouvrages et articles. Morrison est un récipiendaire de la Médaille Carl Sagan de l’ « American Astronomical Society » pour ses contributions à la vulgarisation scientifique.

Les lecteurs du Skeptical Inquirer ne savent peut être pas qu’une planète folle, placée sur une orbite de 3600 ans, est sur le point d’entrer dans le système solaire et de provoquer une catastrophe sur Terre. Cette planète menaçante a été découverte par les anciens Mésopotamiens, qui la nommèrent Nibiru.
Elle était connu aussi par les Mayas, qui l’associèrent à la fin de leur calendrier. Bien qu’astronomes et astrophysiciens traquent Nibiru, ces informations sont cachées au grand public car elles font partie d’un complot mondial. Ce silence officiel ne pourra être maintenu longtemps, car en 2009 Nibiru sera visible à l’œil nu depuis l’hémisphère sud, et déjà l’axe d’inclinaison de la Terre change, provoquant des modifications dans la durée des journées.

Comme un aficionado me l’écrivait récemment: « Pourquoi mens-tu ? Elle arrive, et tout le monde le sait.  »

Mon premier contact avec cette théorie du complot date de Décembre 2007, quand j’ai commencé à recevoir des questions au sujet de Nibiru sur le site web de la NASA « Demandez à un Astrobiologiste ». Je recevais normalement une douzaine de questions par semaine, la plupart portant sur la vie dans l’univers, avec parfois, des questions sur les OVNI et la visite d’aliens. Nibiru semblait être un problème complètement différent, une véritable planète, suivie par des astronomes, mais cachée au grand public. Sachant que les astronomes, qu’ils soient professionnels ou amateurs, représentaient un groupe d’une grande liberté d’esprit, qui ne pourraient pas garder un secret, même si on leur en donnait l’ordre, je supposais que Nibiru serait une rumeur internet plutôt passagère.

Toutefois, je me rappelais également que Nibiru avait été brièvement mise en avant par les mordus de conspiration en 2003, lors d’une précédente rumeur de la fin prochaine de notre civilisation. Le point de départ de cette histoire était un signal qui aurait été envoyé à la population de la Terre par une civilisation extraterrestre avancée, habitant une planète en orbite autour de l’étoile Zeta Reticuli. Une femme nommée Nancy Lieder prétendait être le vecteur de cette information envoyée par les Zetans, qui avertissaient qu’un cataclysme frapperait la Terre en Mai 2003.
Phil Plait a décrit cette situation en détail sur son site « Badastronomy« .
Une fois mai 2003 passé, sans changement de pôle ou autre cataclysme, j’ai pensé que l’intérêt pour Nibiru était terminé. Pourtant, tout recommença avec la même histoire recyclée, et une date de fin du monde réinitialisée à Décembre 2012. Dans les six mois qui suivirent la première fois ou je mentionnais Nibiru sur mon site, cette question menaça de submerger  » Demandez à un Astrobiologiste. » Je recevais au moins une question par jour, allant de l’angoisse («Je ne peux pas dormir, j’ai vraiment peur, je ne veux pas mourir « ) à la violence (« Pourquoi mentez-vous, vous mettez ma famille en danger, si la NASA nie, cela doit être vrai »). Cet article est basé sur plus d’une centaine de questions posées durant les quatre premiers mois de 2008, auxquelles seulement quelques-unes eurent effectivement une réponse en ligne.

2ème partie demain : Les premières questions : les différences entre Nibiru, Planète X, et Eris

Marqué: , , , , , , , , , ,

5 commentaires

  1. d’abord personne ne connait la fin ,dieu seul connait toute chose ,bien sur la fin viendra ,pourquoi parce que l’homme se croit suppérieur à l’homme et à dieu ,mais quand il donnera l’ordre ,alors la fin sera imminente ,pourquoi parce que dieu n’aime pas l’injustice ,il est juste que DIEU intervienne dans les affaires des hommes ,il l’a fait depuis des generations ,comme le déluge parce qu’i avait trouvé qu’il y avait que le mal sur terre ,c’est un DIEU juste ,les hommes par leur vanités ,leurs matérialismes ,l’égoisme …………………..etc .

  2. Malheureusement, il n’existe aucune référence dans la culture des Mayas, à une 10, 11, ou quelconque 12ème planète. Quoique les Mayas étaient de grands astronomes, il n’existe aucune référence que j’ai pu idenfifié entre « culture mayas » et une hypothétique 10ème planète.

    Cette référence est apparu dans les années 2000, avec des néo-sectes soucoupiques, comme le site « zétaréticuli », qui est une vrai référence en matière de « hoax » et d’invraisemblance scientifique.

    Ces références entre culture mayas qui intègre la fin de cette ère cosmique fin 2012, avec une quelconque planète, sont des références ex-nihilo, des références qui pour la plupart n’ont aucune assise historique et technique, et sont surtout d’excellentes trames sensasionalistes.

    De plus, le terme Nibiru, lui même est sujet à caution. Mais cela est une autre histoire. Le fait que sieur Zecheria Sitchin, entretient savemment et avec brio sur son site, des informations qui tendent à faire fusionner les références qu’ils pensent avoir trouvés sur la fameuse planète X (qui en soi est un objet ou problème d’étude astronomique), et l’année 2012. Donc, Sitchin, comme d’autres, ont induits une néo-croyance, totalement infondée, sur un plan technique, si on s’intéresse un peu à la culture Mayas, au shamanisme Mayas actuels, tout cela n’est que confusion, très occulte et très malsaine, à laquelle il faut remettre un peu de raison et de sens…

    Sitchin surfe intelligement sur la vague de 2012, et son association a posteriori, entre la planète qu’il pense avoir découverte dans les textes sumériens (ce qui n’est pas impossible en soi), et l’année 2012, sont une authentique méprise et imposture intellectuelle et morale. J’insiste sur ce point, car cela fait plusieurs années que je sonde, scrute, analyse, et lit, différentes informations, livres et sujets.

    Que cela soit Sitchin ou les gens du Project Camelot, la seule chose que nous puissions dire, est qu’une vaste entreprise mondiale, visant à induire une néo-croyance, est en marche, concourant à différentes formes de millénarismes malsains. Je veux dire par là, que même si cette planète existait, et je tends à le croire (du moins est ce l’objet de mes recherches présentes au niveau de la communauté astronomique); il est peu probable que cette planète se soit comme par hasard, syncrhonisée au top 2012, et qu’elle va apparaître comme par enchantement au porte du système solaire.
    Il faut être lucide, et ne pas se laisser égarer, pa cette ambiance « très négative », relative à toutes ses informations. Il faut être centrer sur des valeurs spirituelles et authentiques, permettant d’aider l’humanité à changer de fonctionnement, plutôt que de donner crédit à des structures et croyances qui concourent au maintient de nos peurs et de nos archaïsmes…

  3. Me tenir au courant par mail des nouveaux commentaires.

  4. C’est de l’imposture ces histoires de complot planétaire. Alors à chaque fois qu’un illuminé va prédire la fin du monde en s’appuyant sur des sources archaïques tout le monde va croire le dernier qui a parlé ? Les gens sont très naïfs. Et passé 2012 quelle prophétie va-t-on aller débusquer pour reporter cette date de fin du monde ? O_o

  5. Je crois que ce qui est le plus important c’est de construire le quotidien en mettant en commun les compétences de chacun, dans notre monde, pour l’améliorer.
    Se projecter dans des illusions ne permet pas de batir de bonnes choses facilitant la vie quotidienne sur terre.
    Sur terre il y a tant à faire : que chacun s’occupe de sa planète !
    Généralelment ceux qui éprouvent le besoin de s’évader de la grisaille répétitive échafaudent des lendemains extra quoi ? On entend parler d’extraterrestres …Mais pourquoi ne pas favoriser des terrestres extra ? Franchement c’est bien plus à portée de main !

Laisser un commentaire

IMPORTANT: la modération des commentaires est active et peut différer votre commentaire. Il n'y a aucun besoin de re-poster votre commentaire.