la-fin-du-monde.fr

Suivez la fin du monde en direct

La fin du monde n’est pas pour demain déclare Benoît XVI

Revue de Net / PressePosté par le 12/16/08 • Classé dans Revue de Net / Presse

Voici la traduction d’un article paru sur le site du quotidien britannique « The Times »

Les derniers jours de 2008 sont marqués par les inondations, le terrorisme et l’effondrement financier mondial, mais le Pape Benedict XVI a tenu à rassurer les croyants, la fin du monde n’est pas proche.
S’exprimant lors d’une cérémonie au cours de laquelle il a béni les représentations de l’Enfant Jésus de la Nativité à Rome, le Pape a dit qu’il avait de l’ « alarmisme » autour de la fin du monde depuis l’époque de saint Paul, qui dans sa Lettre aux Philippiens, a dit aux premiers chrétiens de se réjouir parce que «Le Seigneur est proche » (Philippiens 4:4-5). Ce message a été pris à tort pour l’annonce de l’imminence du Jugement Dernier.
La fin du monde nest pas pour demain déclare Benoît XVI
Dans sa deuxième lettre aux Thessaloniciens St Paul prédit un jour où « Cela se passera quand le Seigneur Jésus apparaîtra du ciel avec ses anges puissants ; il viendra dans un feu flamboyant, pour punir ceux qui refusent de connaître Dieu et qui n’obéissent pas à la Bonne Nouvelle de notre Seigneur Jésus. Ils subiront comme châtiment une ruine éternelle, loin de la présence du Seigneur et loin de sa puissance glorieuse  » (2 Thess. 17-8), dit saint Paul.

« Mais qu’est-ce que cela signifie que « le Seigneur est proche  » a demandé Benoît XVI ?. « Dans quel sens doit-on comprendre cette« proximité » de Dieu ? L’apôtre Paul, en écrivant aux chrétiens de Philippes, pense clairement au retour du Christ en les invitant à se réjouir parce que c’est certain. »
Toutefois, St Paul a également précisé dans sa première lettre aux Thessaloniciens que « nul ne peut connaître le moment de la venue du Seigneur (1 Thess. 5:1-2) », a rappelé le Pape. L’apôtre, faisant remarquer que ce jour arrivera « comme un voleur dans la nuit», avait «mis en garde contre tout alarmisme » sur les « imminents » retours du Christ, disant à ses lecteurs de ne pas être troublé ou « d’avoir l’esprit bouleversé » par le fait que «le jour du Christ est à portée de main ».
Le pape Benoît XVI a souligné que «déjà à ce moment-là, l’Église, éclairée par le Saint-Esprit, avait de plus en plus compris que la « proximité » de Dieu n’est pas une question d’espace et de temps, mais une question d’amour : l’amour nous attire ! »
Il a également rappelé que Noël est la « pour nous rappeler cette vérité fondamentale de notre foi, face à la crèche nous pouvons goûter cette joie chrétienne, en contemplant le nouveau-né Jésus et le visage de Dieu, qui grâce à l’amour nous rassemble. »
(…)
L’an dernier, le Pape a rejeté les prédictions « Messianiques » récurrentes de la fin imminente du monde, déclarant que « l’histoire est en cours, elle implique des drames humains et les catastrophes naturelles. » Il a ajouté, faisant écho au Pape Jean Paul II, son prédécesseur, « N’ayez pas peur ».

OUUUUUUFFFFFFFF !!!!!!!!!
source pour la photo : ici
source pour la traduction des passages bibliques : ici

Marqué: , ,

Laisser un commentaire

IMPORTANT: la modération des commentaires est active et peut différer votre commentaire. Il n'y a aucun besoin de re-poster votre commentaire.