la-fin-du-monde.fr

Suivez la fin du monde en direct

where have all the people gone
Les derniers survivants

TV & Web sériesVirusPosté par le 10/01/08 • Classé dans TV & Web séries,Virus


Difficile de parler d’un film comme « Where have all the peple gone », le problème étant qu’il n’y a vraiment pas grand-chose à en dire.
Petite production TV de 1974, le film est encore visible aujourd’hui grâce, uniquement, à la présence au casting de Peter Graves (le M. Phelps de Mission Impossible). Celui ci assure une prestation bien formatée dans le rôle du père de famille américain moyen confronté à un événement extra-ordinaire : La disparition aussi soudaine qu’inexpliquée de la quasi-totalité de la population.
where have all the people gone <br>Les derniers survivants
Le film est désespérément fauché, la quasi-totalité des scènes a lieu en extérieur dans les bois ou sur des petites routes de campagnes, endroits ou l’absence de gens ne sautent pas dramatiquement aux yeux. L’intrigue (rejoindre L.A. pour retrouver maman) sert de prétexte à un petit road-movie parsemés de quelques rencontres avec d’autres survivants plus ou moins choqués ou agressifs.
where have all the people gone <br>Les derniers survivants
Ce n’est même pas franchement ennuyeux ou raté, les deux ados de Peter Graves s’en sortent plutôt bien et quelques jolis mouvements de grue rendent le spectacle parfois attrayant, mais cela tire franchement à la ligne. En toute modestie je dois préciser que le témoignage de téléspectateurs de la diffusion originale est par contre édifiant. Ce film semble avoir marqué à vie un assez grand nombre de personnes.
where have all the people gone <br>Les derniers survivants
Le film étant contemporain de « Duel », on peut légitimement se demander ce que Spielberg aurait tiré du sujet ?!? Cela dit, un coup d’oeil sur la fiche du réalisateur est assez incroyable, il s’agit de ce que l’on appelle un vétéran de la télévision américaine. John Llewellyn Moxey est né en 1925, il a commencé à réalisé des feuilletons pour la TV (« Coronation Street ») anglaise au milieu des années 50, jusque dans les années 70 (« Chapeau melon et bottes de cuir », « Le Saint »). Il rejoint ensuite les USA et réalise 7 épisodes de « Mission Impossible », tiens, tiens, puis il enchaîne avec « Mannix », « Droles de dames », « Miami Vice », « Magnum » et finis sa carrière en réalisant 18 épisodes d’ »Arabesque ». Voilà un rapide hommage à un inconnu célèbre à la carrière bien rempli.
where have all the people gone <br>Les derniers survivants
Marqué: , , ,

1 commentaire

Trackbacks

  1. La fin du monde en chanson Love at the end of the world | La fin du Monde

Laisser un commentaire

IMPORTANT: la modération des commentaires est active et peut différer votre commentaire. Il n'y a aucun besoin de re-poster votre commentaire.